Une passion et un défi,

Depuis 1973 nous sommes installés à La Berlandie sur une vingtaine d’hectares du Causse Périgourdin. Nous avons rénové ( éclaircissage, travail du sol) de vieilles plantations ( sans trop de succès) puis planté des arbres mycorhizés pour obtenir de la truffe. Nous y arrivons mais en petites quantités, de l’ordre de quelques kilogrammes par an à l’hectare.

La passion est celle de l’arôme incomparable de la truffe du Périgord qu’on ne peut oublier lorsque on l’a « humé », la vue aussi d’une coupe  du tubercule: la perfection des alternances des zones noires et des marbrures blanches.

Le défi est celui de retrouver les productions d’antan, dans leurs quantités et leur qualité.